Musiques & chansons d’Europe de l’est et des Balkans

Kalo Balval

KALO BALVAL présente des musiques de rue et de fêtes inspirées des Balkans et d'Europe de l'Est. Cette tradition est une des plus anciennes expressions artistiques des peuples nomades.

La source d'inspiration de KALO BAL VAL est particulièrement la musique jouée par les gitans et les juifs dans de le style des danses populaires. Les musiciens jouent dans la tradition, tout en y apportant une touche personnelle de par leurs parcours divers et originaux. Le répertoire est constitué de compositions personnelles ainsi que de morceaux et chansons traditionnels tirés du répertoire tsigane (Gelem Gelem, Nejatov Cocek), klezmer (Hava Nagila, Fon der Choope) ou des cultures méditerranéennes (Oriental Hora, Alabina Münür) ...

Les musiciens s'inscrivent ainsi dans la tradition de transmission et d'évolution des musiques traditionnelles vivantes.

Biographie & musiciens

Kalo Balval est un collectif d’artistes réunis autour des cultures de rue et du voyage à connotation tsigane et klezmer. Le groupe, né en 2006, est à l’image des tarafs de Roumanie, à répertoire et effectif variable.

Après diverses prestations en festivals (49) et soirées festives ( 49, 53), Kalo Balval fait, en 2008, la première partie du Haidouti Orkestar (groupe d'influences serbe et turque) au Centre Culturel de Sarzeau (56).

Depuis 2012, une nouvelle formule se développe avec des concerts un peu partout en France. En 2016, les musiciens ont sorti un disque autoproduit :« Tsumbala Tsumba ».

Furoš Rafnakoš

saxophone soprano, chant

Exilé du Mayennistan où il sévit en deseperados « Olé caramba ! » pdt plus de 10 ans. On l’a vu traîner avec les tribus du Tiroir , des Zygotes et même de l’Elabo jusqu’à co-fonder le clan Bajka ! Les salles, les rues, les champs et autres lieux improbables que la décence nous défend de citer ici se souviennent encore des ces bandes de va nus pieds! Débarqué discrètement en Touraine après moultes errances, il continue la baroude à travers le monde tout en étoffant ses bagages de façon hasardeuse voire douteuse diront certains. Et le voilà ti pas r’parti à distribuer des notes et autres politesses artistiques là où il se trouve, même des fois pas invité ! Et il n’est pas seul ! Il en a rencontré des comme lui..., de joyeux compères remplis de folie n’ayant rien à lui envier !

Musicien: Fabrice FRANÇOIS

Biśtàn Gorloc

accordéon / chant

La légende dit qu'il naquit un soir d'été sur les bords de la Volga, que les fées lui mirent un accordéon entre les mains, puis qu'il fut livré à la vie avec comme compagnons le grand vent des plaines et les mille chants de la nature. La rumeur dit qu'on le vit dans les rues des villes et sur les places répandre des flots de mélodies comme des fleurs ou des pétales à des foules reconnaissantes, puis qu'il allait dépenser son pécule dans des troquets de bas fonds d'où sortaient de suaves refrains de la gorge de chanteuses envoûtantes. Ceux qui l'ont croisé ont vu dans ses yeux mutins le vent de l'Est se lever et dire je continue mon chemin sur la route de la musique, laissant derrière lui le souvenir d'une danse. Puis il y eut la fameuse affaire Magot... Quant à ses camarades de jeu, ils ne croient pas un mot de tout ça. Ils jouent, tout simplement. et la fête peut commencer !

Musicien: Sébastien GLORIOD

Nulka Knipàm

accordéon / bouzouki / guitare

Originaire du coin isolé et méconnu du Berry Oriental Breton (le BOB pour les connaisseurs...), ce zouave-là apprend tout seul la musique, comme un grand buissonnier qu’il est, loin des écoles. Il se rend souvent compte que la musique parfois c'en est, et parfois c'en est pas... Alors paf !, il dessine des mélodies au pif. Il aurait même fait du rythme. Certains disent aussi qu'une fois il a joué du tempo ! Si, si ! Après avoir parcouru au moins une certaine portion de sa surface berrichonne orientale bretonne natale (BOB’N, ndlr), après avoir rencontré un certain nombre et un nombre certain de personnes dans ses voyages épistolaires, il arrive en Touraine... un peu en vrac. Il rencontre des Acordéàki, des Darojka…et des Kalo Balval, et depuis… ben ça joue ensemble ! Il paraîtrait que ça dure depuis un temps notable qu'on pourrait compter en années, ça devient complètement dingue si on parle en semaines ou en jours !

Musicien : Nicolas CAMPIN

Leoś Ćerniev

Tuba

Né au fin fond du fond de la forêt, au plus haut de la montagne, sous un soleil ordinaire de la saison des blés, le voilà, propulsé dans le cœur du cœur de la marmite, dans ces fonds de sauces, chauffées et réchauffées, agrémentées de ces saveurs de musiques, de danses, d’acrobaties et autres tours en tout genre, enfin du genre qui respirent la joie et la liberté … Quand vint l’heure de son intronisation, comme ça un jour, il doit choisir et… parce que c’est balaise comme son père, parce que ça brille comme les dents de sa grand-mère et qu’en plus ça fait des gros POUEEET énormes comme son.. euh… ce sera le Colosse d’Argent ! Et c’est parti pour l’aventure ! Voilà qu’à peine après quelques pas en Touraine, il fait la route aux côtés du Balkanic Orkestar, de l’Orkestra de Ermesinde et de Úshti. De fils en détours, il ne faisait aucun doute qu’il allait croiser les Kalo Balval !

Musicien : Léo CHEVERNEY

Fubàs Baloći

Guitare / chant

Personne ne sait vraiment quand et où il est né… Il débarqua en Région Centre il y a une dizaine d’année de mémoire de sterne, menant sa roulotte à monture sur les chemins oubliés de la vaste Europe. Dépourvu des éléments les plus basiques du langage oral, c’est par la musique qu’il entra en communication avec ses concitoyens, usant d’ onomatopées et de borborygmes divers. En tout cas, c’est ainsi qu’il croisa l’épique destinée de ces coreligionnaires. Après une « Danse de Fahia" qui les plongea en transe une nuit entière, ils décidèrent de poursuivre l’aventure ensemble sous le nom mystérieux de "Kalo Balval"… Il n’en fallait pas plus.

Musicien : Fabien BELLOT

Les instruments

Accordéon

Accordéon

Tuba

Tuba

Saxophone

Saxophone

Guitare

Guitare

Par sa formule atypique, saxophone soprano, accordéon, guitare, tuba, le groupe offre une couleur originale à ces musiques du voyage. Le saxophone, l'accordéon et le tuba posent leurs sons cuivrés et éoliens rappelant les orchestres des Balkans sur la guitare empreintes d'effluves méditerranéennes. Les voix, également très présentes, relèvent le tout et emportent les spectateurs dans un voyage auditif divers et varié.